Pour nos amis français

Le Queen’s Cavalcade, Rallye Classic moto aux Canaries, superbe et très chic !

Bon, c’est incontestablement du haut de gamme, dès que le Classic arrive quelque part, que ce soit en automobile, en aviation ou dans la moto, les idées et les prix montent.

D’un autre côté, Classic est synonyme de bonheur pur, il rappelle une époque où rien n’était franchement drôle à priori mais personne n’avait la peur du lendemain, ce qui est devenu le plus grand des luxes aujourd’hui.

Les usines tournaient, l’économie tournait, les rêves se réalisaient…

Ce rallye aux Canaries, c’est un peu tout ça. C’est organisé par des Italiens, que j’ai connu quand ils étaient les patrons du TT en Italie à la grande époque, l’un d’entre eux habite Tenerife et prépare des circuits pour les sorties de presse Ducati, bref, question plaisir de rouler, découverte des plus beaux paysages de l’Archipel, accueil hyper luxueux et gastronomie de haute volée, on ne fait pas mieux.

Il est même possible, à un tarif étonnant, de faire venir un transporteur chez soi qui emmènera la moto à Santa Cruz de Tenerife et la ramènera chez vous après le rallye.

Si vous le préférez, vous descendez par la route, il y a deux systèmes de ferries, l’un par l’Espagne, l’autre par l’Italie (Livourne).

Sur place, vos bagages seront transportés d’un hôtel à l’autre, vous n’aurez à vous soucier que de la route, du plaisir et du rallye.

Cela m’a un peu rappelé le Rallye Classic du Maroc époque Rageys, sublime partout et en tout, c’est cependant nettement moins cher qu’en auto !

Sur 3 iles des canaries

Le Queen’s Cavalcade roule sur trois des îles de l’Archipel, Tenerife, Gran Canaria et Formentera. Le parcours total fait un peu plus de 800 km entièrement sur asphalte, les passages d’une île à l’autre se font en ferries rapides, voire en « idroscafo »! C’est un rallye de régularité, où les moyennes imposées ne dépasseront pas 50km/h mais croyez moi, pour bien connaître le coin, parfois, il va falloir s’amuser carrément ! Ouvreurs, marshalls, mécanos dédiés au rallye et camion balai sont prévus si une panne est irréparable en bord de route.

L’Archipel des Canaries est espagnol, mais sa végétation et son climat sont africano/maritimes, on y trouve des déserts, des volcans, des paysages de toutes les couleurs, qu’il s’agisse de la végétation ou de la pierre .La montée au Teide de Tenerife entre autres, fait passer d’une altitude basse et très arrosée, souvent sous les nuages d’ailleurs, donc très dense en végétation exotique, et au dessus de cette couronne nuageuse, on trouve une zone désertique dominée par le volcan, rien que ce coup d’oeil là vaut le voyage ! En octobre, l’Archipel est un paradis !

3 catégories de motos

Trois catégories de motos sont admises au départ (on peut rouler seul ou en duo). Elles doivent être conformes au code de la route, immatriculées et assurées.

Les « Vintage Queen » sont fabriquées avant 1964.

Les « Classic Queens » sont des bicylindres fabriqués avant 1986.

Les « Twin Queens » sont les bicylindres modernes fabriqués depuis 1986.

Le vainqueur de chaque classe recevra un très beau prix.

A propos de prix…

Le transport de la moto depuis chez vous et vice versa est aux alentours de 1000 euro.

L’inscription du pilote coûte 1900 euro jusqu’au 30 mars, 2550 ensuite.

Le passager coûte 1600 en préinscription,  2100 après le 30 mars.

Il ya quelques options, la chambre individuelle coûte 230 euro, le transport des bagages sur place 50 euro.

On peut emmener une équipe d’assistance, même en van ou en camion, c’est évidemment payant.

En allant sur le site ci-dessous, on vous indiquera la marche à suivre pour connaître tous les prix.

Pour se rendre à Tenerife en avion, il doit y avoir 300 vols par jour sur Tenerife depuis toute l’Europe.

Bon, mis bout à bout ça fait des sous.

Cela dit, un beau voyage à moto genre Californie, plus classique et moins Classic, c’est de cet ordre là. Et il ya plein de gens qui le font.

Mais les Canaries, je le répète, je connais le coin comme ma poche, ce sera inoubliable. On peut parfois casser sa tirelire pour des moments comme celui-là. Il ya aussi des gens pour qui c’est « peanuts » et enfin, plein de motards pour qui c’est même pas en rêve et même pas en couleurs.

Alors, ce sera peut-être pour plus tard. Thierry Sabine disait de son (vrai) Dakar qu’il faisait vibrer ceux qui partent et rêver ceux qui restent. La vie est comme une roue à aubes, le rêve n’est pas toujours et tout le temps pour les autres…

Pour préserver le caractère convivial du rallye, pour la sécurité aussi, il n’y aura que cent motos au départ.

Vous rêvez, ça y est, l’addiction est en train de monter ?

Contacts : (39 est l’indicatif de l’Italie, 34 celui de l’Espagne).

+39.380 3245556 Marco Maria Masetti

+39.334 5008456 Camilla Taviti

+39.320 9188842 Valerio Barsella

+34.605 254421 Fernando Jiménez

Bon, le site est en italien, en espagnol et en anglais, vous allez y arriver!

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento